Agadez

                          

  Agadez (*)

  La plupart des voyageurs ont d’abord rêvé sur une mappemonde ou le nez plongé dans un atlas .

Les premiers aventuriers se sont perdus dans les pages de René Caillé,  Roger Frison-Roche, Théodore Monod, ou de bien d'autres.

Pour les Européens, il est des noms magiques : Ouarzazate, Tombouctou, Tizi-Ouzou ,Ouagadougou ,Tamanrasset, Zanzibar….

Vous les prononcez et ils vous remplissent la bouche ,vous les mastiquez, mâchoires presque serrées. 

Mais Agadez !

Allez-y: légèreté des syllabes, lèvres entr’ouvertes ; à peine si la langue effleure les dents sur "dez". Vaporeuse comme un voile de femme .

D’ailleurs Agadez ne peut être qu’une femme .Tombouctou est viril et Zanzibar porte des moustaches. Agadez a la grâce d’une princesse en haillons ,beauté offensée par ceux qui la souillent et la trahissent. Belle comme un air d’imzad ( * ) quand il suffit d’un trémas pour en faire la capitale de la montagne du même nom .

 


*  Agadez : capitale du nord Niger sur les contreforts de l'Aïr au delà duquel s'étend le Sahara, peuplée de Touaregs et de Haoussas

** imzad : genre de violon à une seule corde