Solidarité

Solidarité ? quel drôle de mot….

En février 2006, une invention astucieuse a fait son apparition dans quelques familles agadéziennes : le poêle économe ainsi nommé car un morceau de bois au lieu de trois suffit à faire cuire le riz et la sauce, par exemple .

La fabrication est simple et peu coûteuse. Le matériel de base étant un bidon de peinture vide, récupéré donc gratuit .

En 2006, on pouvait le faire fabriquer pour 5000 CFA. L’économie de bois permettait à la ménagère de récupérer rapidement l’argent investi dans l’achat de son fourneau.

En 2007,le prix a triplé.

Pourquoi ?  L’idée généreuse qui présidait à la fabrication du poêle a été récupérée par de petits malins qui n’ont pensé qu’à leur profit.

Désormais les bidons vides sont vendus ! Avant ils étaient jetés ou donnés.

Outre l’économie  de bois ,il faut savoir que les parois bien isolées de cet appareil évitent les accidents domestiques et que la cuisinière protège ses yeux et ses poumons .       

 Cet appareil était destiné aux femmes, aux femmes pauvres surtout. L’appât du gain l’a mis hors de leur portée. 

C’est à désespérer de la nature humaine 

Nassa Rhakado